Machine agricole : vendeur et complémentaire santé

La question :

Mon entreprise n’a mis aucun système de prévoyance en place. Mais j’ai des collègues dans le même secteur (vente réparation de machines agricoles) qui me disent qu’ils ont droit à une prise en charge en cas de maladie dès le premier jour d’arrêt. Qu’en est-il ?

La réponse de FO :

FO a revendiqué et obtenu la mise en place d’un régime de prévoyance obligatoire dans votre branche d’activité (Convention collective du machinisme agricole), financé par des cotisations employeurs et salariés. Tout salarié relevant de cette convention bénéficie obligatoirement d’un régime de prévoyance assurant les prestations suivantes :

—  le versement, dès le premier jour d’arrêt constaté par certificat médical et quelle que soit sa durée, d’indemnités journalières complétant celles de la sécurité sociale et de la mutualité sociale agricole ;

—  le versement d’une rente d’invalidité complétant celles de la sécurité sociale et de la mutualité sociale agricole ;

—  le versement d’un capital décès.

Les dernières informations de la campagne

Nos conseillers répondent à toutes les interrogations que vous avez sur vos salaires, vos droits, les litiges que vous avez avec votre employeur…

FO s’engage à vous répondre sous 48h maximum par mail. Les différentes questions et réponses seront intégrées sur notre plateforme après modération.

Déjà 524 réponses
publiées par nos équipes !

Autres ressources