Esthéticienne et complémentaire santé

La question :

Faisant suite à un arrêt maladie depuis le 1er août 2012 mon employeur refuse de me payer ma complémentaire santé. Que puis-je faire ?

La réponse de FO :

L’accord de prévoyance applicable dans le secteur de l’esthétique prévoit l’obligation pour tous les employeurs de cette branche d’activité d’adhérer au dispositif géré au plan national par le Groupement National de Prévoyance et de garantir leurs salariés contre certains risques dont le risque incapacité de travail suite à maladie ou accident du travail indemnisé par la Sécurité Sociale.

Le respect de cette obligation par votre employeur est matérialisé par une cotisation prévoyance figurant sur votre bulletin de salaire.

Tous les salariés ayant un an d’ancienneté dans l’entreprise bénéficient d’un remboursement complémentaire à leurs indemnités journalières de Sécurité Sociale à hauteur de 80 % de leur salaire brut. Vous devez, pour cela, fournir à l’employeur ou au gestionnaire de votre contrat sur le plan local le décompte de vos indemnités journalières.

Si votre employeur n’a pas adhéré au régime obligatoire de prévoyance, vous pouvez exiger le paiement de votre complément de salaire directement auprès de lui, et faire appel au conseil des prud’hommes s’il refuse de s’exécuter.

Nos conseillers répondent à toutes les interrogations que vous avez sur vos salaires, vos droits, les litiges que vous avez avec votre employeur…

FO s’engage à vous répondre sous 48h maximum par mail. Les différentes questions et réponses seront intégrées sur notre plateforme après modération.

Déjà 556 réponses
publiées par nos équipes !

Autres ressources