Coiffure et prime de licenciement

La question :

Le salon dans lequel je travaille ferme ses portes. Je souhaiterais savoir quel sera le montant de ma prime de licenciement après 32 ans d’ancienneté ?

La réponse de FO :

L’accord de branche de la coiffure prévoit le paiement d’une indemnité de licenciement dans les conditions prévues par la loi en ce qui concerne les emplois techniques et de coiffeurs, les emplois de l’esthétique cosmétique et les emplois non techniques.

Article R122-2
L’indemnité de licenciement prévue à l’article L. 122-9 ne peut être inférieure à une somme calculée par année de service dans l’entreprise et tenant compte des mois de service accomplis au-delà des années pleines.
Pour un licenciement fondé sur le motif prévu à l’article L. 321-1, cette indemnité ne peut être inférieure à deux dixièmes de mois de salaire par année d’ancienneté. A partir de dix ans d’ancienneté, cette indemnité minimum est de deux dixièmes de mois de salaire plus deux quinzièmes de mois par année d’ancienneté au-delà de dix ans.
Pour un licenciement fondé sur un motif autre que celui visé à l’alinéa précédent, cette indemnité ne peut être inférieure à un dixième de mois de salaire par année d’ancienneté. A partir de dix ans d’ancienneté, cette indemnité minimum est de un dixième de mois de salaire plus un quinzième de mois par année d’ancienneté au-delà de dix ans.
Le salaire à prendre en considération pour le calcul de l’indemnité est le douzième de la rémunération des douze derniers mois précédant le licenciement ou, selon la formule la plus avantageuse pour le salarié, le tiers des trois derniers mois, étant entendu que, dans ce cas, toute prime ou gratification de caractère annuel ou exceptionnel, qui aura été versée au salarié pendant cette période, ne sera prise en compte que dans la limite d’un montant calculé prorata temporis.
Cette indemnité de licenciement ne se cumule pas avec toute autre indemnité de même nature.

Les dernières informations de la campagne

Nos conseillers répondent à toutes les interrogations que vous avez sur vos salaires, vos droits, les litiges que vous avez avec votre employeur…

FO s’engage à vous répondre sous 48h maximum par mail. Les différentes questions et réponses seront intégrées sur notre plateforme après modération.

Déjà 499 réponses
publiées par nos équipes !

Autres ressources