Un site FO dédié aux salariés des très petites entreprises (TPE) pour vous conseiller, vous accompagner, vous informer, vous répondre. N’hésitez pas à poser vos questions.

Coiffure et salaire inférieur au SMIC

La question :

Si le salaire actuel est inférieur au SMIC (la convention collective de la coiffure a des grilles de salaires inférieures au SMIC) a-t-on le droit de réclamer à l’employeur de se caler sur le SMIC et de bénéficier de ses augmentations ?
Par ailleurs, en coiffure, est-il obligatoire de bénéficier de 2 jours de repos consécutifs (dimanche et lundi) ? Comment cela se passe t-il si l’on travaille le lundi ?

La réponse de FO :

Rémunération minimum au SMIC
Si certains niveaux de la grille de salaires conventionnelle sont en-dessous du SMIC, l’employeur est tenu d’appliquer dans ce cas le taux horaire du SMIC (11,07€ depuis le 01/01/08).

En effet, le SMIC est le seuil minimal de rémunération horaire que tous les salariés sont censés percevoir. Le non-respect du Smic est passible d’une amende applicable autant de fois qu’il y a de salariés concernés (contravention de 5e classe). C. trav., art. R. 3233-1.
Le salarié peut également demander en justice un rappel de salaire calculé de façon à porter la rémunération au niveau du Smic ainsi qu’à des dommages-intérêts.

Le salarié peut demander deux sortes de dommages-intérêts : des intérêts moratoires compensant le retard et des dommages-intérêts compensatoires compensant le préjudice subi du fait du non-paiement.

Jours de repos consécutifs
L’article 10 de la Convention collective prévoit que les salariés bénéficient d’un repos de 24 heures consécutives fixé au dimanche et d’une journée supplémentaire attribuée par roulement en accord avec l’employeur et en fonction des nécessités de service.
Toutefois, tout salarié peut bénéficier sur sa demande de 2 jours de repos consécutifs une fois par mois.

Il ne se passe rien de particulier si un salarié travaille le lundi selon un planning "normal" (sans heures sup, ...) et qu’il bénéficie d’un repos de 2 jours dans la semaine.
Ce n’est que si le salarié travaille le dimanche que la convention collective prévoit des compensations (article 9 - repos dominical) puisque c’est le jour de repos hebdomadaire fixe.

Nos conseillers répondent à toutes les interrogations que vous avez sur vos salaires, vos droits, les litiges que vous avez avec votre employeur…

FO s’engage à vous répondre dans les meilleurs délais par mail. Les différentes questions et réponses seront intégrées sur notre plateforme après modération.

Déjà 773 réponses
publiées par nos équipes !

Autres ressources