Préparateur-trice en pharmacie, et décès d’un membre de la famille

La question :

Je suis assimilée cadre dans ma pharmacie, j’ai eu le décès de mon neveu (le fils de ma sœur), et je me suis absentée sur mes 3 jours de travail pour aller en Guadeloupe, lieu du décès. A mon retour, mon employeur m’avait déjà comptabilisé une semaine : en avait-il le droit ?

La réponse de FO :

La Convention Collective Nationale de la Pharmacie d’Officine prévoit, en son article 26, des congés pour événements familiaux.

Malheureusement, le décès d’un neveu ne figure pas dans le tableau. Le fait de s’absenter pour cet événement conduit donc à prendre des jours de congés payés.

La règle est donc celle qui prévaut habituellement :

- le premier jour des congés est celui qui aurait été travaillé si le salarié n’était pas parti en congé ;

- le dernier jour des congés est le dernier jour ouvré qui précède la reprise du travail, que cette journée soit habituellement travaillée ou pas ;

- les jours fériés ne sont pas comptabilisés dans les congés payés.

Nos conseillers répondent à toutes les interrogations que vous avez sur vos salaires, vos droits, les litiges que vous avez avec votre employeur…

FO s’engage à vous répondre dans les meilleurs délais par mail. Les différentes questions et réponses seront intégrées sur notre plateforme après modération.

Déjà 571 réponses
publiées par nos équipes !

Autres ressources