À vos agendas ! Les élections des représentants des salariés de TPE vont se tenir du 22 mars au 04 avril 2021. FO est là pour vous défendre !

Gardienne d’immeuble et refus de congés payés

La question :

Gardienne d’immeuble, il me restait 15 jours de congés payés de 2018/2019, que j’ai voulu poser ce mois de mars 2020. Mais ils m’ont été refusés pour cause de ravalement de façade (en sachant que dès ma prise d’emploi au 1er janvier 2008, on m’a informée que je ne pouvais pas prendre de congés en juillet et août mais que le reste de l’année je pouvais les prendre), donc ont-ils droit de me les refuser ?

La réponse de FO :

C’est effectivement l’employeur qui fixe les congés.

En ce qui concerne les congés d’été, vous avez droit de prendre entre 12 jours et 24 jours sur la période du 1er mai au 31 octobre même si c’est l’employeur qui les fixe. S’il vous reste 15 jours, cela signifie que vous avez pris au maximum 3 semaines sur la période du 1er mai au 31 octobre 2019. Si c’est le cas, vous auriez dû bénéficier de 2 jours supplémentaires pour fractionnement.

De par la convention collective vous devez demander au moins 2 mois à l’avance vos congés. Ce qui, dans votre cas, peut être également un motif de refus. Mais c’est congés devront impérativement être pris avant le 1er juin sous risque de perte définitive.

Pour information, nous vous rappelons que les congés d’été doivent être fixés impérativement avant le 30 avril par l’employeur et qu’il ne peut les modifier un mois avant le départ.

Nos conseillers répondent à toutes les interrogations que vous avez sur vos salaires, vos droits, les litiges que vous avez avec votre employeur…

FO s’engage à vous répondre dans les meilleurs délais par mail. Les différentes questions et réponses seront intégrées sur notre plateforme après modération.

Déjà 648 réponses
publiées par nos équipes !

Autres ressources