Une salariée enceinte est-elle obligée de révéler sa grossesse à son employeur ?

La question :

Une salariée enceinte est-elle obligée de révéler sa grossesse à son employeur ?

La réponse de FO :

La loi prévoit uniquement l’obligation d’informer l’employeur avant de partir en congé maternité. La salariée enceinte n’est donc pas tenue de révéler sa grossesse auparavant : ni au moment de l’embauche (même pour un CDD) ; ni pendant l’exécution du contrat de travail.

La salariée peut informer son employeur de sa grossesse au moment où elle le souhaite, par écrit ou verbalement. Cependant, tant qu’elle n’a pas prévenu son employeur, elle ne peut pas bénéficier des avantages légaux (et conventionnels, s’il en existe) tels que, par exemple : la protection contre le licenciement, les autorisations d’absence pour examens médicaux sans baisse de la rémunération.

Cependant, si vous entretenez de bons rapports avec votre employeur et souhaitez les conserver, il semble normal de l’avertir suffisamment tôt afin qu’il puisse vous remplacer dans les meilleures conditions durant votre congé de maternité. La loi n’impose aucune forme particulière mais pour des raisons de preuve, vous avez intérêt à informer votre employeur par lettre recommandée avec accusé de réception ou par lettre remise en mains propres contre décharge. Joignez le certificat médical attestant votre grossesse indiquant le jour présumé de votre accouchement, à partir duquel seront fixées les dates de début et de fin du congé légal de maternité.

Question publiée sur le site du

En savoir plus : SynAM-SPE

Nos conseillers répondent à toutes les interrogations que vous avez sur vos salaires, vos droits, les litiges que vous avez avec votre employeur…

FO s’engage à vous répondre sous 48h maximum par mail. Les différentes questions et réponses seront intégrées sur notre plateforme après modération.

Déjà 567 réponses
publiées par nos équipes !

Autres ressources