Arrêt de travail, départ en retraite et congés payés

La question :

Je suis en arrêt de travail depuis fin juin 2015 pour une opération d’un genou (arrêt jusqu’ au 4 décembre 2015) et il me reste 33 jours de congés. J’ai demandé à liquider ma retraite au 1er février 2016. J’aimerai solder ces jours de congés avant le 1er février 2016. Pensez-vous que je puisse solder les congés sans que l’employer m’impose de les payer et donc de reprendre le travail. Et sur le délai de préavis de départ cela pourrait changer quelque chose ?

La réponse de FO :

Vous ne pouvez pas obliger l’employeur à autoriser votre prise de congés payés avant la rupture de votre contrat. Dans le cas où votre arrêt de travail se prolongerait jusqu’à la date prévue de votre départ en retraite, il faut savoir que la maladie ne suspend pas le préavis de départ à la retraite. Le préavis est un délai préfix, c’est-à-dire un délai dont l’échéance ne peut en principe pas être reportée (sauf si la convention collective le prévoit).
Noter que si le départ à la retraite a lieu avant la date fixée par le départ en congé, le préavis commence à courir à compter de la notification mais est suspendu pendant toute la durée des congés. Rien ne s’oppose à ce que le salarié, en accord avec son employeur, prenne ses congés pendant la période de préavis. Dans ce cas, le préavis n’est pas prolongé d’autant.

Les dernières informations de la campagne

Nos conseillers répondent à toutes les interrogations que vous avez sur vos salaires, vos droits, les litiges que vous avez avec votre employeur…

FO s’engage à vous répondre sous 48h maximum par mail. Les différentes questions et réponses seront intégrées sur notre plateforme après modération.

Déjà 515 réponses
publiées par nos équipes !

Autres ressources