Logement : colocation

La question :

En cas de colocation, qu’advient-il du bail en cas de départ d’un colocataire ?

La réponse de FO :

Le colocataire qui décide de partir doit en avertir le bailleur par lettre recommandée avec avis de réception. Il peut donner congé à n’importe quel moment, mais il est tenu à un préavis de 3 mois pour une location non meublée ou de 1 mois pour une location meublée. Jusqu’à son départ, il reste redevable de sa quote-part de loyer. Il doit également conserver le logement en bon état et procéder aux menus travaux éventuellement nécessaires qui lui incombent. Passé le préavis de 3 mois, il est dégagé de ses obligations et seuls les colocataires restants sont tenus au paiement du loyer et des charges. Exception à la règle : si le bail contient une clause de solidarité, le colocataire sortant restera redevable du paiement des loyers jusqu’à la date de cette échéance.

Nos conseillers répondent à toutes les interrogations que vous avez sur vos salaires, vos droits, les litiges que vous avez avec votre employeur…

FO s’engage à vous répondre sous 48h maximum par mail. Les différentes questions et réponses seront intégrées sur notre plateforme après modération.

Déjà 548 réponses
publiées par nos équipes !

Autres ressources