Rupture du contrat de travail pour absence injustifiée

La question :

Je suis en CDI depuis le mois de février 2016. J’ai demandé à mon employeur une semaine de congé qui a été accepté et confirmé. Le dimanche alors en congé j’ai reçu un coup de fil de mon employeur pour m’informer que je ne faisais plus parti du personnel et que mon contrat était rompu me demandant de démissionner sinon il me licencierait pour absence injustifiée. Est-ce légal ?

La réponse de FO :

Vous avez été embauché sous CDI depuis peu. Une semaine de congés payés vous a été accordée par votre employeur.
Pour autant, alors que vous vous trouvez en congé, ce dernier vous téléphone et vous demande votre démission et vous menace, à défaut de l’obtenir, de vous licencier pour absences injustifiées.
Ce procédé n’est évidemment pas légal. Si l’employeur souhaite rompre votre contrat, c’est à lui qu’il appartient d’engager une procédure de licenciement à votre encontre. Vous n’avez pas à lui remettre votre démission.
S’il décide de vous licencier pour absences injustifiées et que vous pouvez prouver qu’il a autorisé votre départ en congé alors votre licenciement sera sans cause réelle et sérieuse. Vous pourrez donc obtenir réparation devant le conseil de prud’hommes.
Avant cela, nous vous conseillons d’adresser dès à présent, par lettre recommandée avec accusé de réception, un courrier à votre employeur relatant la conversation litigieuse et faisant état de votre étonnement. Il serait d’ailleurs opportun d’ajouter l’inspection du travail en copie à votre courrier.
A l’issue de votre période de congé, il serait préférable de reprendre votre activité. Si l’accès à l’entreprise vous est refusé alors n’hésitez pas à téléphoner à l’inspection du travail afin de faire constater que l’on vous refuse l’accès à votre lieu de travail.

Les dernières informations de la campagne

Nos conseillers répondent à toutes les interrogations que vous avez sur vos salaires, vos droits, les litiges que vous avez avec votre employeur…

FO s’engage à vous répondre sous 48h maximum par mail. Les différentes questions et réponses seront intégrées sur notre plateforme après modération.

Déjà 510 réponses
publiées par nos équipes !

Autres ressources