Coiffeuse et rupture du contrat de travail

La question :

J’ai demandé une rupture conventionnelle à mon employeur mais il s’y oppose. Il m’a été proposé de faire un abandon de poste afin que je puisse toucher les indemnités chômage alors que cela fait 21 ans que je travaille dans son salon. Quid de mon ancienneté ? Que puis-je faire ?

La réponse de FO :

Il n’est pas possible d’imposer à son employeur une rupture conventionnelle. La rupture conventionnelle ouvre droit au chômage et à une indemnité au moins égale à l’indemnité légale de licenciement. C’est bien entendu la meilleure solution possible.

Si votre employeur vous licencie pour abandon de poste et qu’il retient la faute grave, celle-ci vous empêche de percevoir des indemnités de licenciement (mais vous avez le droit au paiement de vos congés payés non pris et au chômage). Vous n’auriez droit à des indemnités de licenciement qu’en cas de licenciement pour faute simple. L’abandon de poste est la plupart du temps qualifié de faute grave par la jurisprudence…

Les dernières informations de la campagne

Nos conseillers répondent à toutes les interrogations que vous avez sur vos salaires, vos droits, les litiges que vous avez avec votre employeur…

FO s’engage à vous répondre sous 48h maximum par mail. Les différentes questions et réponses seront intégrées sur notre plateforme après modération.

Déjà 532 réponses
publiées par nos équipes !

Autres ressources