Temps partiel choisit

La question :

Mon employeur peut-il refuser ma demande de travailler à temps partiel ?

La réponse de FO :

l’employeur ne peut pas refuser le passage à temps partiel dès lors que le ou la salarié(e) justifie d’une année d’ancienneté dans l’entreprise à la naissance de l’enfant, et que ce dernier a moins de 3 ans.

La demande devra toutefois être formulée auprès de l’employeur avec un délai de prévenance d’un mois, si le congé parental est pris immédiatement après le congé maternité, à défaut, de deux mois.

Attention toutefois, si le ou la salarié(e) est libre de choisir le nombre d’heures de travail à effectuer pendant son congé parental, la répartition des heures de travail et donc le choix de la journée éventuellement non travaillée entre dans le cadre du pouvoir de direction de l’employeur. Seul l’abus de droit pourrait permettre de contester la décision de l’employeur.

Pensez à consulter votre convention collective qui, dans le cadre d’un accord égalité professionnelle, peut comporter des mesures plus favorables. La loi impose aux branches (conventions collective) de mettre en place des mesures en vue de favoriser l’articulation entre vie personnelle et vie professionnelle.

Pour améliorer les conditions des salariés à temps partiels, FO préconise notamment le maintien des cotisations à hauteur d’un taux plein avec participation de l’employeur.

Les dernières informations de la campagne

Nos conseillers répondent à toutes les interrogations que vous avez sur vos salaires, vos droits, les litiges que vous avez avec votre employeur…

FO s’engage à vous répondre sous 48h maximum par mail. Les différentes questions et réponses seront intégrées sur notre plateforme après modération.

Déjà 524 réponses
publiées par nos équipes !

Autres ressources