Journée de solidarité

La question :

Le salarié est-il obligé de travailler lorsque la journée de solidarité tombe un jour férié ?

La réponse de FO :

La journée de solidarité peut porter sur n’importe quel jour férié autre que le 1er mai. En effet, il ne s’agit plus nécessairement du lundi de Pentecôte. Elle peut également porter sur un jour de RTT, sur un jour habituellement non travaillé en dehors du dimanche, ou encore être fractionnée. Par contre, elle ne peut se réaliser par la suppression d’un jour de congé payé légal.

La journée de solidarité doit correspondre à une journée de 7 heures. Par conséquent, toute heure effectuée par le salarié ce jour-là, au-delà de 7 heures, devra être considérée comme une heure supplémentaire.

Les dernières informations de la campagne

Nos conseillers répondent à toutes les interrogations que vous avez sur vos salaires, vos droits, les litiges que vous avez avec votre employeur…

FO s’engage à vous répondre sous 48h maximum par mail. Les différentes questions et réponses seront intégrées sur notre plateforme après modération.

Déjà 516 réponses
publiées par nos équipes !

Autres ressources