Coiffeuse et jours fériés travaillés

La question :

Mon employeur m’affirme que je suis obligé de travailler les jours fériés à l’exception du 1er mai. Je souhaiterais savoir si cela est légal ?

La réponse de FO :

Le régime des jours fériés dans le secteur de la coiffure comporte quelques particularités reprises dans l’article 14 de la Convention collective. Seuls le 1er Mai, le 25 décembre et le 1er janvier sont obligatoirement chômés sans diminution de rémunération.
Sur les 8 jours fériés restant, l’employeur peut faire travailler ses salariés 4 jours, ces jours devant être, au choix de l’employeur majorés de 100 % ou faire l’objet d’une journée de récupération. L’employeur doit en début d’année, après accord avec ses salariés, établir et afficher le calendrier des jours férié travaillés.
Que se passe-t-il lorsque le jour férié coïncide avec un jour de repos du salarié. S’il s’agit du jour de repos habituel du salarié, le jour férié s’impute sur le jour de repos. En revanche l’employeur ne peut fixer le jour de repos du salarié un jour férié, si ce n’est pas son jour de repos habituel (dernier alinéa de l’article 14 de la Convention collective de la coiffure).
Si votre employeur a opéré cette confusion lors des derniers jours fériés du mois de mai, vous devez lui réclamer un jour de repos en compensation.

Nos conseillers répondent à toutes les interrogations que vous avez sur vos salaires, vos droits, les litiges que vous avez avec votre employeur…

FO s’engage à vous répondre sous 48h maximum par mail. Les différentes questions et réponses seront intégrées sur notre plateforme après modération.

Déjà 548 réponses
publiées par nos équipes !

Autres ressources