Coiffeuse et avenant au contrat de travail

La question :

Je suis salariée dans un salon de coiffure et mon patron veut nous faire signer un avenant à notre contrat suite à l’avenant n°13 de la convention collective qui fixe un objectif minimum à atteindre. Je ne suis pas contre cet avenant, il y a juste une partie qui me parait abusive. En effet, a-t-il le droit de rajouter cette clause dans l’avenant

La réponse de FO :

 ?

"Nous attirons votre attention sur l’absolue nécessité de remplir cet objectif minimum qui est inhérent à la définition de votre poste et ce pour la bonne poursuite du contrat de travail. Tous manquements à cette clause, pourra constituer après mise en garde et plan de redressement d’activité un motif de licenciement pour cause réelle et sérieuse."

L’avenant n° 13 à la convention collective de la coiffure prévoit que les salariés doivent être intéressés au chiffre d’affaires au delà de 3,4 fois leur salaire brut. Ce chiffre correspond au montant nécessaire pour l’employeur pour couvrir les frais fixes de salaire du salarié. Dans la logique, la non-atteinte par le salarié de cet objectif peut à terme mettre en cause la rentabilité du poste et donc justifier la réalité d’un licenciement économique. Or l’avenant qui vous est proposé a pour effet, d’une part de mettre à votre charge la réalisation de l’objectif, alors que c’est à l’employeur qu’il appartient de fournir du travail au salarié, et d’autre part de transformer le motif d’un éventuel licenciement en motif personnel au lieu de licenciement économique. Nous vous conseillons donc de ne pas le signer.

Les dernières informations de la campagne

Nos conseillers répondent à toutes les interrogations que vous avez sur vos salaires, vos droits, les litiges que vous avez avec votre employeur…

FO s’engage à vous répondre sous 48h maximum par mail. Les différentes questions et réponses seront intégrées sur notre plateforme après modération.

Déjà 532 réponses
publiées par nos équipes !

Autres ressources