Santé : avec FO, les salariés des TPE se couvrent !

Dans l’entreprise, au niveau de la branche ou encore désormais avec FO, les salariés des TPE peuvent bénéficier d’une complémentaire santé.

D’ores et déjà, dans de nombreux secteurs, les salariés des TPE bénéficient d’une couverture santé complémentaire. C’est en particulier le fruit des négociations et des accords passés, notamment par FO, avec les employeurs dans les branches d’activité et les conventions collectives : il en est ainsi dans les HCR (Hôtels-Cafés-Restaurants), dans les poissonneries, la coiffure, les officines de pharmacie, la boulangerie...

On n’est jamais assez prévoyant. Même si lorsqu’on est jeune et en bonne santé on n’y pense pas forcément, à un moment ou un autre on peut être confronté, ne serait-ce que pour soigner une grippe, à une facture vite prohibitive. C’est d’ailleurs pourquoi FO s’attache à défendre une sécurité sociale solidaire qui permette, par le biais des cotisations de tous les salariés et employeurs, de venir en aide à ceux qui peuvent en avoir besoin le moment venu. Mais le coût des soins (consultation chez le médecin, radiographie ou examen sanguin, médicaments, hospitalisation...) n’est pris en charge que partiellement par la Sécurité sociale. Une autre partie, le ticket modérateur, n’est pas remboursée mais peut être couverte en tout ou partie par une mutuelle complémentaire. De telles couvertures complémentaires collectives résultent d’accords passés au niveau de l’entreprise, mais dans ce cas seuls les salariés des entreprises d’une certaine taille en bénéficient. De tels accords peuvent aussi être conclus au niveau des conventions collectives et s’appliquent aux entreprises de la branche d’activité concernée. Les accords de branche contribuent à ce que les TPE soient à 73% dotées de complémentaires santé. L’avantage de ces systèmes collectifs est que l’entreprise participe alors au financement de la complémentaire santé (cotisations employeur versées à l’organisme de prévoyance ou à la mutuelle). Pour autant, en particulier dans les TPE, tous les salariés sont loin de bénéficier d’une telle couverture ou d’une complémentaire remboursant correctement le reste à charge du salarié des dépenses de santé.

Avec Fo, les TPE ont tout d’une grande

Un sondage récent du CREDOC* (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) met en évidence que le pourcentage des salariés des TPE (1 à 9 salariés) effectivement couverts n’est que de 67%, alors que ce taux de couverture atteint 81% pour les entreprises de 50 à 249 salariés. C’est la raison pour laquelle FO vient de mettre en place un système s’adressant à tous les salariés dépourvus d’une complémentaire collective ou insatisfaits de leur couverture complémentaire actuelle. L’accord vient d’être signé avec l’AG2R / MACIF Prévoyance. Ainsi, les salariés sans couverture ou dotés d’une mauvaise couverture, en recherche d’emploi, licenciés ou au chômage, en retraite, pourront, à l’égal des autres, accéder aux soins et être assurés d’être mieux pris en charge en complément de la Sécurité sociale. Une seule condition pour en bénéficier : être adhérent FO !

*Étude sur l’équipement des TPE-PME en complémentaire santé, juillet 2012.