Objectif très petites entreprises (TPE)

Négrepelisse a accueilli, le 4 novembre, les 200 participants au congrès de l’Union départementale FO du Tarn-et-Garonne. Pascal Pavageau, Secrétaire confédéral, en a présidé les travaux. Le département est marqué par la hausse du nombre de défaillances d’entreprises.

Le recul de l’emploi salarié est de -1,7% par rapport à début 2008. Au quatrième trimestre 2010 on recensait quelque 43.000 salariés dans le privé, soit un quart de la population tarn-et-garonnaise. Le taux de chômage (11%) a augmenté de 1,4% sur deux ans. Des entreprises importantes de Montauban ont disparu, telles que Bouyer (électroacoustique), Delta Doré (installation thermique), Leche Pascual (agroalimentaire). Les plans sociaux ont aussi frappé les salariés de Desmazels (fabrication de volets) à Saint-Nicolas-de-la-Grave ou Imerys (matériaux de construction) à Bessens. Dans ce contexte, les conflits sociaux foisonnent, comme la grève de deux semaines chez Pro à Pro (restauration) en juin dernier, au terme de laquelle les revendications ont été arrachées et un syndicat FO créé. À Brico Dépôt, FO a remporté les élections avec 60% des voix. À Longues Aygues, un score de 63% a été réalisé.

Présentant le rapport d’activité (adopté à l’unanimité), Michel Coulon, Secrétaire général de l’UD, réélu à l’issue du congrès, a énuméré les secteurs où la représentativité de Force Ouvrière progresse. C’est le cas notamment à Lancry Protection, où FO a raflé 100% des sièges, et à Almeca, où FO a obtenu 82% des suffrages. FO a aussi conforté sa place à Axa Montauban, la maison de retraite de Larrazet, l’APEM Caussade (interrupteurs) et à la DREAL (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement). Aux élections MSA, la liste FO-CFTC est arrivée première. Les élections du 20 octobre dans la fonction publique ont été également fructueuses : FO devient le premier syndicat chez les pompiers, les territoriaux, la police et la préfecture. « C’est en développant notre organisation que nous garantirons sa représentativité. Développer le syndicat, c’est développer les revendications », rappelle la résolution du congrès (adoptée à l’unanimité moins une abstention). En ce sens, souligne-t-elle, les élections de 2012 dans les TPE (très petites entreprises) représentent un enjeu majeur et deviennent l’objectif prioritaire de FO. Un plan de syndicalisation spécifique est ainsi mis en œuvre, dont l’organisation est assurée par la commission exécutive de l’union départementale.

En savoir plus : http://82.force-ouvriere.org/