Négociations dans la métallurgie

FO Métaux a tenu le 12 décembre 2013 une séance de négociation au siège de l’IUMM.

L’ouverture de la négociation a porté entre autre sur le barème des appointements minimaux garantis des ingénieurs et cadres pour 2014 : L’UIMM, après avoir fait une présentation économique n’a fait aucune proposition et n’avait pas de mandat de ses instances. Une prochaine séance de négociation aura lieu le 22 janvier 2014 afin d’essayer de conclure un accord, c’était une demande de FO afin de ne pas se lancer dans plusieurs séances de négociation et d’obtenir une augmentation du pouvoir d’achat pour les salariés concernés.

Et sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes : c’est une obligation triennale, une étude de l’APEC a été présentée. Au global et selon l’étude, les écarts de salaires entre les hommes et les femmes sont significatifs (4,5 % pour les non cadres et 2,3 % pour les cadres). Toutefois, ces taux ne prennent pas en compte les évolutions de carrière qui sont différentes. FO Métaux revendique la prise en compte des paramètres tels que l’évolution de carrière et l’ensemble des revenus. Ces revendications seraient de nature à rendre plus attractifs les métiers de la métallurgie.

Source :

En savoir plus : FO métaux