Métallurgie : accord sur la formation professionnelle


communiqué

professionnelle.

C’est au terme de plusieurs séances de négociation que FO Métaux « a émis un avis favorable au texte » explique la Fédération dans son
communiqué du 21 octobre 2014.

Le texte remanié se base sur l’accord du 1er juillet 2011. Il intègre « les nouvelles dispositions de l’Accord National Interprofessionnel sur la formation du 14 décembre 2013, signé par FO, et la loi du 5 mars 2014 ».

Les nouvelles dispositions dans la branche

  • Le compte personnel de formation (CPF) ;
  • Les entretiens professionnels tous les 2 et 6 ans ;
  • Les adaptations des dispositions de professionnalisation et d’alternance ;
  • Les nouvelles modalités de financement de la formation professionnelle.

Le compte personnel de la formation

L’accord reprend le dispositif légal et crée une « liste B » des formations qui seront éligibles au CPF. Cette liste sera alimentée par les autres listes de la branche, établies et actualisées par le Groupe paritaire technique « Qualifications », et validées par la CPNE.

Les nouvelles modalités de financement de la formation professionnelle et les adaptations des dispositions de professionnalisation et d’alternance

Dans ce nouvel accord une "commission est créée : « Commission Paritaire Nationale de l’Emploi restreinte », composée de deux représentants par organisation syndicale représentative et d’un nombre égal de représentants patronaux. Elle aura pour mission de définir les priorités de financement de la formation professionnelle - notamment les abondements du CPF - et de l’alternance" rapporte la fédération dans communiqué.

« La Fédération se félicite de ce projet, qui permet, en un accord unique et lisible, de mettre en œuvre un système de formation professionnelle ambitieux au sein de la branche, levier essentiel pour créer un cadre favorable au développement de l’industrie métallurgique, de ses emplois ainsi que des compétences et du déroulement de carrière de ses salariés ».

Source : FO Métaux