FO se rapproche des salariés de l’artisanat

FO siège dans les commissions paritaires CPRIA, des structures régionales qui permettent d’améliorer la situation des salariés de l’artisanat. La Confédération va aussi organiser un colloque en décembre pour mieux faire connaître ses actions et développer la syndicalisation.

Mises en place en 2010 par les cinq confédérations syndicales représentatives et l’organisation patronale UPA, les commissions paritaires régionales interprofessionnelles de l’artisanat (CPRIA) sont des instances territoriales de dialogue et d’échanges.

Le 5 novembre, les membres FO se sont réunis pour parler de leurs pratiques (offres de tarifs privilégiés pour les sorties culturelles, communication sur la sécurité au travail...).

« On essaie d’apporter aux salariés des choses en plus, mais ce ne sont pas de nouveaux droits, précise le secteur confédéral chargé de l’emploi. Pour préserver l’égalité, les négociations doivent continuer à se faire au niveau des branches. »

Un colloque le 11 décembre

Pour FO, les CPRIA sont aussi l’opportunité d’approcher ces 2,3 millions de salariés, généralement employés dans des TPE, sans représentants du personnel. Le développement de la syndicalisation sera au cœur du colloque « FO artisan de vos droits », organisé le 11 décembre à Paris.

« Nous agissons pour eux dans les UD en cas de contentieux, dans les négociations de branches, mais les salariés n’en ont pas forcément conscience, poursuit le secteur confédéral chargé de l’emploi. Nous devons mieux communiquer, sans attendre les élections dans les TPE en 2016. » -