FO métaux négocie un accord sur l’égalité professionnelle dans la branche de la métallurgie


communiqué

r l’égalité professionnelle et la suppression des écarts de rémunération entre les femmes et les hommes dans la métallurgie. Lors de cette séance de négociation qui s’est déroulée au siège de l’UIMM, FO Métaux a noté « certaines avancées » grâce à ses revendications :

  • Le caractère impératif de l’accord pour les entreprises de la branche.
  • L’affirmation que l’objectif de la branche est de favoriser le développement de carrière des femmes en vue de leur permettre d’atteindre les mêmes niveaux de rémunération et d’évolution de carrière que ceux des hommes.
  • La nécessité de commencer les actions de promotion des métiers industriels auprès des jeunes filles dès le niveau collège…

« D’une manière plus générale, l’accord serait un accord à durée indéterminée qui abroge et reprend les principales dispositions des précédents accords nationaux de la Métallurgie en la matière, ceux du 19 juin 2007 et son avenant du 30 juin 2009 » déclare FO Métaux dans un
communiqué publié le 27 février 2014. Un accord qui serait basé sur « les principes de mixité, d’égalité professionnelle et de rémunération entre les femmes et les hommes » précise la fédération. De plus, « les objectifs de la branche : attirer plus de femmes dans le secteur (le taux actuel est de 21%) et favoriser leur évolution de carrière seraient précisés dans l’accord ». L’accord a été soumis à la fédération de la métallurgie afin qu’elle se prononce pour ou contre. La prochaine et dernière réunion paritaire aura lieu le 8 avril 2014.