Election TPE : Les salariés de la boulangerie-pâtisserie votent

Du 28 novembre au 12 décembre, la plupart des 130 000 salariés de la boulangerie-pâtisserie voteront pour leur syndicat comme les 4,6 millions de salariés des TPE (Très Petites Entreprises).

FO n’a pas attendu cette élection pour défendre et améliorer leurs droits. La Fédération FO qui coordonne au plan national l’action et les négociations tant avec les employeurs qu’avec les pouvoirs publics, la FGTA FO, a édité une fiche récapitulative des droits ainsi obtenus par FO et à améliorer.

Savez vous par exemple que le minimum conventionnel d’un « employé de fabrication » (ouvrier boulanger et/ou pâtissier) est fixé 1 415,08 euros brut mensuel (soit environ 1% au-dessus du SMIC) ? tandis que le dernier coefficient est plafonné à 1 659,25 euros brut. ? Comme le souligne Didier Pieux, secrétaire fédéral de la FGTA FO en charge de la branche : « Nous avons signé cet accord entérinant une hausse moyenne de 2,5% avec le souci de décoller le premier coefficient du SMIC et de ne pénaliser aucun salarié de ces petites entreprises, qui sont rarement en position de force pour arracher des augmentations ».

Grille de salaires, prime de fin d’année, repos hebdomadaire, frais de santé, l’essentiel des droits à connaître sur le site de la FGTA.

Et à renforcer avec FO

Mieux représentés, + forts

Les dernières informations de la campagne