Election TPE : Actions tout terrain dans le Loir et Cher

Comment inciter les salariés à se prononcer en faveur d’un syndicat dans les TPE où, précisément, il n’y a aucune représentation du personnel ? La question a dû tarauder plus d’un militant syndical, compte tenu de la diversité des salariés travaillant dans ces entreprises de moins de 11 personnes (commerces, artisans…) ou chez un particulier-employeur (assistantes maternelles…). Au-delà des outils classiques de mobilisation (tracts, affichage, meeting, etc.), il faut faire preuve d’imagination pour toucher ces travailleurs qui sont appelés à voter par internet ou par correspondance du 28 novembre au 12 décembre 2012. « A l’Union départementale (UD) du Loir et Cher, de l’imagination, on n’en manque pas », lance son secrétaire général Eric Gondy, où des actions tout terrain sont menées depuis plusieurs semaines. Ainsi, c’est avec une démarche on ne peut plus originale que les militants FO ont parcouru samedi dernier la ville de Blois pour sensibiliser les salariés des commerces alimentaires et non alimentaires. « Nous avons distribué des disques bleus de stationnement directement main à la main », rapporte le leader syndical. « Un millier de ces disques bleus de stationnement conformes à la réglementation (autorisation gratuite et temporaire de se garer sur les voies commerçantes) ont été offerts dans les magasins visités ce jour là », précise-t-il, avant de se féliciter, « du formidable accueil de cette action visant à leur expliquer, en particulier nos positions et revendications fermes dans les négociations de branche (salaires, conditions de travail, droits sociaux…) ». Et de citer quelques-uns des retours récurrents de salariés rencontrés de la sorte sur leur lieu de travail : « Pour une fois que l’on s’intéresse à nous… car, nous, nous n’avons pas de comité d’entreprise… ! ».

Eric Gondy a même été agréablement surpris de la réaction de certains commerçants qui disaient à leurs employés de voter FO après avoir pris connaissance du message inscrit au dos du disque bleu : "Défendons nos emplois, produisons en France…j’adhère, je vote FO". La défense de l’emploi et le maintien de l’industrie en France n’est pas qu’un slogan syndical mais un vrai sujet de préoccupation de la population. « Car tout est lié », insiste FO, en mettant en avant les dégâts sur l’économie locale, « après la fermeture de Matra à Romorantin qui employait 1 000 personnes. Les commerçants ont trinqué, la ville est quasi déserte aujourd’hui. Sans emplois industriels, les petites boîtes ne peuvent pas survivre… ».