Assistant(e)s maternel(le)s et assurance chômage

Les assistant(e)s maternel(le)s qui perdent un contrat de travail par licenciement, ont droit à une indemnisation par Pôle emploi à condition d’avoir travaillé au moins 122 jours ou 610 heures au cours des 28 mois précèdent la fin du contrat de travail. La perte d’un contrat de travail et la continuité des autres contrats, permet aussi d’avoir une indemnisation. Les assistant(e)s maternel(le)s doivent faire valoir leur droit à l’assurance chômage dans tous les cas (ne sont plus opposables les 30 % de perte de salaire, les 110heures). Un jour travaillé permet d’avoir un jour indemnisé et ce depuis le 1er octobre 2014. Une activité retrouvée même de courte durée permet d’avoir aussi un cumul d’indemnisation et de salaire.

« Le chômage des assistant(e)s maternel(le)s et salarié(e)s du particulier employeur » dossier paru dans le magazine « Services à personne » n°3 (août 2015) édité par la FGTA-FO

En savoir plus : FGTA-FO

Les dernières informations de la campagne