Artisanat : mise en œuvre de l’accord du 12 décembre 2001 relatif au développement du dialogue social dans l’artisanat

Le 25 mars 2014 les organisations FO et les autres syndicats, ainsi que l’UPA (Union des Professions de l’Artisanat), signataires de l’accord du 12 décembre 2001 relatif au développement du dialogue social, se sont réunies pour examiner les propositions d’orientations prioritaires des travaux des Commissions paritaires régionales interprofessionnelles de l’artisanat (CPRIA) pour 2014. Lors de cette rencontre les organisations ont souhaité mettre l’accent sur l’emploi considérant que ce thème doit être au cœur des réflexions et des travaux des CPRIA. Plusieurs questions liées à l’emploi devront être abordées par ces commissions : l’emploi des jeunes et des séniors ; la promotion, la valorisation et l’attractivité des métiers de l’artisanat ; le développement de l’apprentissage ; l’accès au logement des apprentis, des jeunes entrant dans l’emploi et, le cas échéant, des saisonniers ; les difficultés de recrutement ; la transmission des compétences et la transmission des entreprises. « Dans cette perspective il faudra poursuivre la sensibilisation des entreprises sur le contrat de génération qui résulte de l’accord paritaire du 19 octobre 2012 » estiment les organisations.

La qualité de vie au travail

Les organisations ont également décidé de retenir comme thème prioritaire de réflexion au sein des CPRIA la question de la qualité de vie au travail. Plusieurs pistes à l’étude : la santé et la sécurité au travail, les conditions de travail, la conciliation vie privée-vie professionnelle, la mixité des emplois, l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et en particulier la place des femmes dans les métiers de l’artisanat. « D’ores et déjà, des efforts importants ont été faits au niveau de nombreuses branches professionnelles qu’il conviendra de mettre en avant en lien avec l’échelon national » rapportent les organisations.

Fonctionnement des dispositifs d’activités sociales et culturelles

Les organisations ont constaté la mise en place au niveau régional de dispositifs d’activités sociales et culturelles pour les salariés et les chefs d’entreprise de l’artisanat et ont estimé qu’il sera nécessaire d’assurer un suivi au niveau national en vue d’émettre, le cas échéant, des recommandations.

Les organisations signataires ont décidé de programmer une prochaine réunion nationale avec l’ensemble des membres des CPRIA le 6 novembre 2014. Celle-ci s’articulera autour de trois ateliers : emploi – qualité de vie au travail – dialogue social en matinée et d’une réunion plénière l’après-midi.