Près de deux fois plus de CDD dans les TPE que dans les autres entreprises

Les Très Petites Entreprises ont davantage recours aux contrats à durée déterminée, mais aussi au temps partiel, que les entreprises de dix salariés et plus, révèle une étude du ministère du Travail publiée le 23 décembre 2015.

En 2014, les CDD ont représenté près de 13,8% des salariés des TPE, contre 7,6 % de ceux des entreprises de 10 salariés ou plus, soit près du double. Dans 46% des cas, il s’agissait d’emplois aidés, indique le service de statistiques du ministère, la Dares. Ces contrats de travail sont dits « aidés » parce qu’ils sont financièrement soutenus par l’État. L’employeur bénéficie pour chaque embauche sous ce type de contrat soit d’allègements de cotisations sociales, soit d’aides à la formation ou encore de subventions à l’embauche. Les contrats d’apprentissage et de professionnalisation représentent la grande majorité de ces emplois aidés dans les TPE (77,9% au total en 2014, 65% pour les contrats d’apprentissage et 12,9% pour les contrats de professionnalisation).

Plus du quart des emplois aidés se trouvent dans les TPE

L’industrie et le bâtiment ont particulièrement recours à l’apprentissage et le tertiaire aux contrats de professionnalisation, en particulier dans les secteurs de l’assurance, de la finance et de l’immobilier. Au total, plus du quart des emplois aidés, à savoir 225 000 salariés, se trouvent ainsi dans les TPE.

Par ailleurs, si la durée de travail hebdomadaire pour les salariés des TPE à temps complet est supérieure de près d’une heure à celle constatée dans les entreprises de dix salariés et plus (36,2 heures contre 35, 6 heures), le temps partiel y est plus fréquent : il concerne 28,3% des salariés, contre 16% dans les plus grandes entreprises. La proportion grimpe jusqu’à 39,5 % dans les entreprises qui n’emploient qu’un salarié, alors qu’elle est de 15% dans les entreprises de plus de 100.

En savoir plus : http://www.force-ouvriere.fr/pres-d...